À propos de l'auteur

 

Petites présentations

Bonjour,

Tout d'abord, l'essentiel de ce que je peux dire de mon histoire se trouve dans l'introduction du livre que vous trouverez dans la catégorie livre de ce site.

Sur la raison qui m'a poussée à écrire ce livre, je peux ajouter quelques mots :

J'ai choisi, en 1998, d'être bouilleur ambulant et donc, d'offrir mes services aux bouilleurs de crus plutôt que de m'installer comme distillateur tenant boutique et vendant sa production (rappel : en France, un bouilleur de cru est quelqu'un qui récolte et fait fermenter ses fruits en vue de les faire distiller par un distillateur agréé, nul besoin pour cela d'avoir un privilège, ou même d'être inscrit au régime agricole -nouvelle loi de 2003). Outre le fait que je suis un mauvais commerçant, je préfère échanger que produire, c'est-à-dire qu'il est important pour moi de permettre aux récoltants de faire eux-même leur propre gnôle (certains vennaient d'ailleurs distiller eux-même dans mon atelier sur un alambic consacré à cet usage, sous ma direction et ma responsabilité, voyez les articles du blog ici).

On y a échangé bon nombre d'histoires, de techniques, et surtout, passé de bons moments autour des alambics…

À notre époque (pour notre sécurité) on n'a plus beaucoup d'occasions d'échanger des moments comme ça…

 

C'est ce besoin de transmettre cette expérience et ces connaissances qui m'a poussé à écrire ce livre. Couverture de l'ALAMBIC, de Matthieu Frécon (2010)

Durant les 4 années de rédaction et de recherches, mes connaissances en matière de distillation ont considérablement augmentées, heureusement, mais cela à eu également pour effet me faire prendre conscience des immenses lacunes qui me restent encore à combler ; pour reprendre une thèse de Raymond Dumay (Les alcools) la distillation est comme la sexualité : cachée, mais omniprésente. L'Art de la Distillation est infini.

Ce livre est donc une introduction, tout de même assez complète, à cette science très riche.

 

Faites-le vous-même

L'idée générale de mon travail a été donc permettre aux amateurs de connaître les techniques et les recettes des distillateurs. Qu'il s'agisse de distiller des alcools ou des huiles essentielles, la famille des utilisateurs de l'alambic est la même partout, même si les pratiques locales changent beaucoup.

Faites-le vous-même légalement

La législation dans ce domaine est extrêmement contraignante : j'ai toujours essayé de donner les éléments pour permettre aux intéressés une pratique légale. C'est loin d'être facile, c'est même parfois impossible, chacun fera avec les possibilités de sa situation. Il faut quand même savoir que ces possibilités existent bien souvent et vous ne trouverez pas toujours un interlocuteur disponible et accueillant au service des douanes.

Sur mon travail actuellement…

J'ai finalement arrêté cette activité de distillateur d'eaux-de-vie au printemps 2014 pour reprendre mon chemin de musicien que je négligeais depuis trop longtemps, en ne gardant que la culture et distillation des roses, avec un alambic à calva (traditionnel de type charentais) pour ne pas trop souffrir de nostalgie… Mes heureux et valeureux successeurs à la distillerie d'Autignac s'apellent Martial Bertaux et Quentin Le Cléac'h, ils reprennent l'essentiel de mes activités, et de son esprit, et peuvent être contactés sur leur site ici (http://www.atelier-du-bouilleur.fr/).

Alchimie et médecines naturelles

Ainsi que je l'explique dans la préface de l'ALAMBIC, mon intérêt pour la distillation s'est éveillé avec l'étude de la spagyrie (il s'agit d'une médecine qui se situe entre la phytothérapie et l'alchimie proprement dite). L'influence du laboratoire spagyrique, et de la philosophie de la nature qui l'accompagne se ressent à travers tout mon travail comme j'essaie de l'exposer d'une manière globale, sans séparer les différents esprits qui sortent finalement du même alambic…
Je continue cette activité à titre de recherche personnelle, et l'enseigne à l'occasion de stages annoncés sur l'agenda de ce site.

Et maintenant, Musique !

Je passe maintenant l'essentiel de temps avec mon violoncelle, les dates de concerts seront encore annoncées sur cet agenda.

Merci de votre visite, et de vos éventuelles contributions (articles, rapports, nouvelles &c… - me contacter)

Matthieu