4° partie : Appendices/ Proposition visant au remplacement de la monnaie par l’Esprit-de-Vin

 Proposition visant au remplacement de la monnaie par l’Esprit-de-Vin

A la lecture de cet exposé
(le livre) sur la nature, la production et l’utilisation de l’alcool, il est manifeste que notre élément est le plus universel, le plus fluide & le plus constant, et donc par cela le plus approprié pour servir tant à l’échange qu’à l’épargne - paradoxe qui entrave l’économie classique.

Le
Spiritus Vini est universel par son usage alimentaire, médical, ou chimique. Il est fluide par ses propriétés volatiles, constant enfin par sa capacité à conserver ad vitam æternam les extraits qu’il a produit si facilement. Sa capacité à disparaître (la part des anges) pourra enfin satisfaire le système si utile de monnaie fondante de Sylvio Gesell. Sa manipulation, en outre, n’est pas sans surprises, ni sans dangers, ce qui rajoute encore le sel à l’affaire.

Ces propriétés ne sont-elles pas celles que l’on demanderait à une monnaie idéale ?

Il est clair que le remplacement de l’or par l’alcool aurait de nombreux avantages & permettrait enfin un total épanouissement à l’administration des douanes…

Il reste à trouver une voie de conversion entre le baril de pétrole et la barrique de fine et tous les systèmes économiques classiques pourront se retirer devant notre solution éthylique !

Les banques serviront enfin du liquide à leurs clients et la terre retrouvera la paix…

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau