Alchimie : questions fréquentes

Alchimie
Qu'est-ce que l'Alchimie ?
Vaste sujet… Le terme est trop vaste pour être défini. Les alchimistes sont souvent trop "le nez dans le guidon" sur leur voie pour admettre la pluralité du grand Art. Je propose sur ce site et dans mon livre d'extraire de l'Alchimie une philosophie de la vie et de la nature qui a inspiré certaines médecines vivantes (médecines naturelles, douces…). Ces médecines inspirées par l'Alchimie se situent en général entre la médecine proprement dite (guérison des maladies), et du "développement personnel". Les remèdes qu'elles proposent sont souvent considérés comme des entités plus que comme de simples produits (par exemple en homéopathie, on parle du comportement de tel ou tel remède). La distillation est une opération quasiment incontournable en Alchimie, ce qui suffit à justifier sa présence sur ce site.
Est-il convenable d'être alchimiste à notre époque ?
Pas très, non… Il faut dire que notre époque n'est pas caractérisée par une grande ouverture d'esprit ou la tolérance aux façons non-officielles de concevoir l'existence… Mais il est encore acceptable de faire ses huiles essentielles ou ses fleurs de Bach… alors pourquoi pas pousser un peu plus loin dans cette philosophie  ? (et de toute façon faire de l'or, c'est rétrograde…)
Pourquoi est-il question d'alchimie sur le site d'un bouilleur ambulant ?
J'ai décidé que ce site pourrait parler de tout ce qui concerne l'alambic, de près ou de loin… Or, c'est par la spagyrie (une branche de l'Alchimie) que je suis devenu bouilleur ambulant : les alchimistes distillent beaucoup, et souvent très bien. La distillation d'eaux-de-vie ou d'huiles essentielles avec un alambic ambulant me procure toujours l'émerveillement que j'avais dans mon petit laboratoire d'alchimiste débutant. Et puis, je suis totalement incompétent en matière de distillation du pétrole…
Comment apprendre l'alchimie ?
En distillant ! Il y a autant de manière qu'il y a de voie alchimique… Pour se sensibiliser, je préconise la pratique des médecines naturelles telles que l'aromathérapie, les élixirs floraux, l'homéopathie et bien sûr, la spagyrie. Ces sujets sont traités sur ce site. Les liens donnés donnent aussi des infos sur des formations, stages…
Que lire ?
Les alchimistes lisent trop, c'est quasiment pathologique chez eux. Pour cette raison, je ne donnerai que 2 livres à lire quand on débute, ce sont : La Nature Dévoilée (édition Dervy ou Sesheta, ça s'appelle alors "La chaine d'Or d'Homère") qui explique tout en large et en travers sans jamais parler dans ce jargon propre aux doctes ignorants, et Les Elixirs floraux de Viviane de Viviane Le Moullec, qui donne les bases et les principes de l'alchimie végétale pas-à-pas.
Il existe aussi le cours de Stéphane Barillet Le Grand Œuvre Alchimique (en PDF) qui est certainement le plus beau cadeau que l'on ait fait à l'Art d'Hermès depuis La Nature Dévoilée.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (10)

1. hugues 25/03/2014

bjr
je suis un jeune homme fraîchement interpeller par la profondeur des questions alchimique .
séduit par cette philosophie antique mais ma foi si profonde et difficile a partager autour de moi , je n'en suis pour ma par qu'aux stade de l’émerveillement et a la fascination , sans vraiment savoir ou sela m'embarque lol
je conte bien m'offrire une cornu d'ici un moi ou deux et me ferait un plaisirs de consulté votre site sans modération

cordialement benoit,

2. alambic-de-matthieu (site web) 27/03/2014

Vous êtes donc bien parti !
Bon courage !
Matthieu

3. francis 06/05/2014

bonjour ,
votre article est tres interessant . Je suis un adolescent de 15 ans qui s est beaucoup investi dans la chimie mais je trouve l alchimie et ses questions philosophiques beaucoup plus interessante . J aime bien la manière de penser des alchimistes et je souhaiterais en apprendre plus meme si a ce stade je suis encore moins qu un debutant .
merci , aurevoir

4. alambic-de-matthieu (site web) 07/05/2014

Bonjour Francis,
"J aime bien la manière de penser des alchimistes" C'est l'essentiel ! Bonne continuation !
Matthieu

5. Al X cendres 08/01/2015

Est-il convenable d'être alchimiste de nos jours ?
En tout cas, nous vivons dans une société qui nous autorise à expérimenter et à pratiquer tant que nous ne nuisons pas à autrui. Attention cependant à ne pas se nuire soi même !!! passage en HP oblige de vous mettre en garde. Ce qui est magique c'est que par l'alchimie, le grand architecte nous appelle et nous remettra toujours sur la voie. Tout ce qui est concevable est réalisable !!! A vos fourneaux en gardant bien en tête, que l'alchimiste doit rester humble et pur devant ses travaux sans attente d'un profit ni enrichissement matériel. En attendant ; Merci Matthieu pour vos expériences et qu'attendez vous de vos régules d'antimoines, l'étoile à 5 branches, la gemme rouge ? Bien à vous. Al-X

6. Matthieu 08/01/2015

Ce que j'attends du régule d'antimoine ?
En fait, le régule est simplement de l'antimoine purifié par la fusion, comme vos végétaux calcinés et lessivés pour faire le sel spagyrique, c'est tout. Faire son régule n'a rien de mystique, c'est une histoire d'artisan, de savoir-faire, c'est tout.
L'alchimie, c'est dans la suite : l'art de mettre de la vie dans cette matière nettoyée.
Sinon, faire le régule, c'est aussi un plaisir que de fondre du minerais, c'est un plaisir que de travailler avec un feu intense, un plaisir rare à notre époque !

7. Roudenko Boris 16/06/2016

Bonjour matthieu, Je voulais savoir où trouver du minerai d antimoine, je peux avoir du trioxyde d antimoine mais c est un mélange industriel.Dois t on aller le chercher dans la mine...))) merci de ces temoignages. Bonjours Rennais
Belle journée

8. Matthieu 16/06/2016

Bonjour Boris,
Je sais qu'il y a des groupes de matériel d'alchimie sur FB qui donnent des infos ou font des achats groupés. Je n'ai pas moi-même d'adresse (j'ai mon stack, et de toutes façons, je n'utilise pas d'antimoine dans mon travail alchimique fondamental).
Pourquoi voulez-vous travailler l'antimoine ?
Ce n'est pas une question à répondre à moi, mais à vous. Connaissez-vous des alchimistes qui ont épanouis leur art avec l'antimoine ? ou bien simplement des alchimistes qui sont contents d'avoir fait leur régule ?
Suivez les traces de ceux qui sont arrivés à un résultat enviable, pas ceux qui sont dans votre cas, avec 1 ou 2 pas d'avance sur vous…

9. Roudenko Boris 17/06/2016

Bonjour Matthieu, merci pour ce message de sagesse, je ne connais pas d alchimiste, j ai juste le sentiment d avoir déjà empreinté cette voie. Je suis métallier, maréchal ferrant,forgeron, mécanicien, le fil conducteur chez moi c est le métal, je suis plutôt autodidacte, j ai trouvé votre démarche de partage sympa, c est pour cela que j ai écris.
merci encore, belle journée

10. Matthieu 21/06/2016

Bonjour Boris,
Alchimistes, forgerons… les métiers du feu, ce feu qui manque tellement à notre société !
Bonne continuation !
Amitiés

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 22/12/2013