Voies minérales : la fusion

La fusion

Four à poterie à bois, pour la fusion alchimique
L'alchimie est un art qui demande une certaine introspection et se pratique le plus souvent en solitaire. Pourtant, c'est aussi une discipline complexe qui demande beaucoup de connaissance, de tours de mains, et de techniques que l'on partage avantageusement entre compagnons.
La petite confrérie des Pieds Nickelés que je présente ici réunit 3 compères, tous habiles dans leurs domaines respectifs, et toujours prêts à partager leurs connaissances. Croquignôle est distillateur, c'est aussi le spécialiste des médecines spagyriques dans le groupe ; Ribouldingue est potier, il tourne les creusets, construit les fours ; et Filochard est le génial bricoleur, forgeron, et spécialiste des voies minérales et inventeur d'instruments. L'équipe se retrouve de temps en temps pour fondre, distiller, ou fabriquer les outils nécessaires à l'équipement de chacun. Cela se passe en général autour d'un feu, qui est toujours au cœur du travail.

Les photos qui suivent ont été prises lors de deux de ces journées, consacrées à la fabrication du régule d'antimoine et du sel de Guérande.

L'antimoine est une matière très connue en alchimie. Il existe plusieurs voies pour le travailler. Ici, c'est une préparation à la voie de l'amalgame stibine (c'est-à-dire antimoine) + mercure (métal). Le but est l'évolution du métal vers son état théorique de perfection qu'est l'or. C'est donc une médecine métallique, qui n'a pas d'emploi dans les autres règnes. Ce n'est pas un "particulier" mais ce ne sera pas non plus une médecine universelle qui servira à la restauration de la santé de l'homme. Mais l'alchimiste est curieux de nature et il est passionnant de voir ce travail qui illustre un aspect de l'alchimie, et une étape du développement de la vie.
La deuxième matière travaillée à cette occasion est le sel de Guérande. Ribouldingue préfère ce sel pour la fusion de l'antimoine (d'autres utilisent le nitrate d'ammonium), on se sert aussi de ce sel purifié pour les déliquescences (que l'on appelle eau des anges), bien que le carbonate de potassium (le sel de cendres) soit plus sensible à l'humidité et donne une eau plus abondante.
Quoiqu'il en soit, ces opérations de fusion sensibilisent l'alchimiste avec le feu et avec les matières ainsi purifiées.

Le but de cet article n'est pas de présenter une voie alchimique ou de révéler des procédés : les travaux effectués sont inspirés des cours de Stéphane Barillet, de Denis Labouré et de Patrick Burensteinas et je ne peux mieux faire que d'y renvoyer le lecteur ; non, le but est de simplement de montrer que les alchimistes savent parfois se regrouper pour partager leurs connaissances et les mettre en pratique, ce qui n'est certes pas facile lorsque l'on reste isolé (isolé dans son laboratoire ou, pire, isolé dans sa tête)… Alchimistes de tous pays : Unissez-vous !

Four en briques réfractaires. A bois, ou gaz pour démarrer. Ne pas oublier de saler… C'est cuit ! la coulée Le régule étoilé (prêt à être refondu…)

Voici une préparation du régule d'antimoine. Sur la seconde photo, Ribouldingue ajoute le sel, comme fondant, à la poudre d'antimoine, quelques clous ont aussi été ajoutés (pour donner un régule "martial" - clous=fer=Mars)

Filochard pulvérise le minéral Le sel lavé et séché au soleil est prêt pour la cuisson Un autre four à régule Fusion du sel cuisson des côtelettes… Fabrication de perles en raku Deux lingots de sel Le lingot de sel, rosé, est prêt Croquignôle recuit le régule

Pour les légendes : passez la souris sur les images.

 Le plan de la lingotière à régule est donné ici.

Si vous avez des commentaires sur cet article, vous pouvez utiliser me contacter.

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Commentaires (36)

1. jésus 14/04/2012

c'est pas mal ooh quel travail , je reconnais de fier labourants ..
en même temps vous mangez de la viande et pensez trouver la pierre philosophale !!! ca ne me parait pas compatible , mais alors pas du tout ...
votre terrain est mal choisi aussi il me semble qu'il y a des lieux plus harmonieux aussi pour faire de belles avancées ... la géobiologie pourrait vous aider ...jai trouver plus de choses en modifiant mon lieu de travail en améliorant son aspect et en me débarrassant des objets qui polluent par exemple

2. alambic-de-matthieu (site web) 18/04/2012

Bonjour Jésus,
Merci pour ton avis !
"jai trouver plus de choses en modifiant mon lieu de travail" : tu veux dire que tu t'es mis à ranger ton labo ;-) ?
Bon courage !
Matthieu

3. santiago 26/03/2013

Bonjour à tous,
Interréssé par l'alchimie depuis peu, j'ai également découvert P.Burensteinas et son voyage alchimique.Ces films sont fascinants...
J'aimerais discuter et rencontrer d'autres adeptes de la science d'Hermes afin de partager des lectures et autres.

Cordialement,
Santiago

4. Sam 09/04/2013

Bonjour,
Savez vous ou je pourrais trouver une lingotière similaire à la votre?
merci

5. Matthieu 09/04/2013

Malheureusement, c'est une lingotière faite sur mesure, en inox tourné, assez onéreuse…
Mais j'ai aussi un simple tube en acier de 8 cm. de diamètre soudé par un amateur sur une plaque du même métal, ça fonctionne aussi…
Bon courage avec ces questions de matériel…

6. Sam 09/04/2013

Merci Matthieu pour les infos.

7. eric soigne 10/06/2013

Bonjour,

La temperature de fusion de l'antimoine est de 630 degrés. Est-il possible de le fondre avec un feu de bois simple (sans four ni pierre réfractaires?).
J'ai entendu que Patrick Burenteinas dans son enseignement dit qu'il est impossible de fondre de l'antimoine avec seulement un feu de bois et qu'il faut pouvoir invoquer la salamandre pour augmenter la temperature du feu.
J'ai cependant l'impression qu'un simple feu de bois peut dépasser 630 degrés naturellement?

Merci d'avance pour votre réponse.

8. sylviane 12/06/2013

bonjour,
Très bien d'avoir rencontré patrick Burensteinas et le voyage alchimique, mais êtes vous sûr d'avoir intégré ses propos, j'ai l'impression que vous en avez retenu la partie qui vous intéresse, une alchimie qui serait chimie !
Tout cela n'est qu'allégorie. P B vous explique bien qu'il y a aussi emploi de la langue des oiseaux bien avant le moyen âge et bien avant les derniers pharaons égytiens, car l'inconscient ne parle qu'en images.
En fait, pensez vous sincèrement que la lingotière vous servira à trouver ce que peut être vous semblez chercher ?
Jésus, le rapport de l'alchimie avec le fait de manger ou pas de la viande ? c'est.... encore une croyance ?

9. Matthieu 12/06/2013

Bonjour Sylviane,
Je suis étonné comme l'alchimie éveille des passions ! que des passionnés, certes, mais quels passionnés ! On est vraiment dans un domaine où chacun voit midi à sa porte, et le midi du voisin, on ne fait que le critiquer… Quel dommage !
Et si l'alchimie était aussi vaste que le ciel, et que chaque alchimiste soit aussi lumineux que chaque étoile, chacune à sa place, dans un grand jeu cosmique ?
J'ai très très rarement rencontré des alchimistes qui ne passaient pas leur temps à critiquer la philosophie et les méthodes de leurs collègues, vraiment très peu ! Franchement, ce n'est pas flatteur pour la science d'Hermès… ça ne fait pas vraiment envie… vous ne trouvez pas ?
ça vous dérange que je fonde de l'antimoine ? Vous ne pourriez pas parler de votre façon de voir les choses plutôt que de dénigrer la mienne (ou plutôt, le sujet de cet article) ? J'aimerais beaucoup plus vous lire sur ce qui vous passionne plutôt que de lire ce qui vous échappe ! Vous me comprenez ?
Ce site a un but, unique, c'est le désir de partager, d'échanger nos points de vue et nos techniques dans tout ce qui touche de près ou de loin à la distillation. C'est un repas partagé. Vous pouvez venir partager ce banquet avec nous même si vous n'avez rien amené : on connait la valeur du gratuit. Mais s'il vous plait, ne nous dites pas que nous ne savons pas cuisiner, ce n'est pas le but du jeu !
Merci quand-même pour votre commentaire.
PS. Je n'ai jamais rencontré, malheureusement, Patrick Burensteinas. C'est Filochard le spécialiste dans ce domaine (moi, c'est croquignôle).
Au revoir !

10. Matthieu 12/06/2013

Bonjour Eric,
Désolé pour répondre si tardivement à votre question, mais votre commentaire m'avait échappé…
L'antimoine fond au feu de charbon de bois dans un four de briques réfractaires bien construit (voyez les photos) lorsqu'on lui adjoint un fondant (nitrate d'ammonium, ou parfois sel de cuisine).
Beaucoup d'alchimistes chauffent au gaz, c'est plus simple. Je préfère le bois quand je peux parce que c'est plus joli. Mais si je n'avais pas le loisir de faire un beau four en briques chauffé au charbon de bois, j'utiliserais le gaz sans complexe.
Mon ami Stéphane Barillet vient de sortir une formation sur le travail alchimique de l'antimoine que je vous conseille : c'est très clair, très complet, et très pratique (j'arrête les éloges sinon vous n'allez pas me croire sincère). Vous en avez le lien depuis ce site (CFIO)
Bon travail, et amusez-vous bien !

11. quantum 25/08/2013

Bonsoir
Comment ne pas prendre au sérieux Fucanelli
adepte reconnu par tous les alchimistes lorsqu’il
parle de l'antimoine dans son livre Les Demeures Philosophales
Tome 1, Dont voici un Extraits issu des pages 397 & 398 etc..


Ces considérations, basées sur une correspondance exacte de mots,
n’ont pas échappé aux vieux maîtres ni aux philosophes modernes,
lesquels, en les appuyant de leur autorité, ont contribué à
répandre cette erreur néfaste que l’antimoine vulgaire était le
mystérieux sujet de l’art. Confusion regrettable, obstacle
invincible contre lequel se sont heurtés des centaines de chercheurs.
Depuis Artéphius, qui commence son traité2 par ces mots : « L’antimoine
est des parties de Saturne… » jusqu’à Philalèthe, qui intitule l’un
de ses ouvrages : Expériences sur la préparation du Mercure
Philosophique par le Régule d’Antimoine martial étoilé et l’argent,
en passant par le Char triomphal de l’Antimoine de Basile Valentin,
l’affirmation dangereuse, en son positivisme hypocrite, de Batsdorff,
le nombre de ceux qui se sont laissé prendre à ce traquenard grossier
est simplement prodigieux. Le moyen-âge a vu les souffleurs et
les archimistes (398) volatiliser, sans aucun résultat, des tonnes
de mercure amalgamé à l’or stibié. Au XVIIIe siècle, le savant
chimiste Jean-Frédérick Henckel3 avoue, dans son Traité de
l’Appropriation, qu’il s’est longtemps livré à ces coûteuses
et vaines expériences. « Le régule d’antimoine, dit-il, est regardé
comme un moyen d’union entre le mercure et les métaux ; et en voici
la raison : il n’est plus mercure et il n’est pas encore métal parfait
; il a cessé d’être l’un et a commencé a devenir l’autre. Cependant,
je ne dois pas passer sous silence que j’ai entrepris inutilement
de très grands travaux pour unir plus intimement l’or et le mercure
par le moyen du régule d’antimoine. » Et qui sait si de bons artistes
ne suivent pas encore aujourd’hui l’exemple déplorable des spagyristes
médiévaux ? Hélas !
chacun a sa marotte, chacun s’attache à son idée,et ce que nous pourrons
dire ne prévaudra point contre un préjugé aussi tenace. N’importe ; notre
devoir étant avant tout d’aider ceux qui ne se nourrissent point de chimères,
nous écrirons pour ceux-là seuls, sans nous préoccuper davantage des autres.

Cordialement

12. alambic-de-matthieu (site web) 26/08/2013

Bonjour Quantum
Merci pour toute cette science, merci pour ces précisions des plus philosophiques.
Et si vous nous parliez un peu de votre expérience, de quoi nous donner quelque chose de positif sur quoi travailler ? ça serait peut-être moins vertigineux, mais sûrement plus constructif et en tous cas, plus dans l'esprit de ce site qui se veut un lieu convivial d'échanges concrets.
Merci, et au travail ;-)
Matthieu

13. Dupre (site web) 17/04/2014

Bonjour de mon petit village de Pouzols ;

Actuellement j'ai une collection de bijoux que je fais fabriquer en étain avec placage d' argent de 5 à 10 microns .

Est 'il possible d'augmenter la quantité d'antimoine dans la composition de l' étain afin d' augmenter la dureté et le brillant de l' alliage ?

Je suis un novice dans ce genre d'alchimie.
Question " bête " l' étain fond vers les 350°, comment c' est possible de le mélanger à de l' antimoine qui lui fond a 630 °

La législation actuelle ne permet plus de réaliser des mélanges avec du plomb . , le Nickel est aussi proscrit dans la bijouterie .

Il faut inventer d'autres alliages . Peut etre un peu de fromage avec le
sel de Guérande. ?

Heureusement qu'il y a encore des mecs comme vous pour faire avancer les choses ; dans un monde ou la technique fout le camp.

Avec l'age, je vote royaliste . Je serrais le fou de la Reine .

Amicalement

Patrick

14. alambic-de-matthieu (site web) 18/04/2014

Bonjour Patrick,
Votre mot est intéressant parce qu'il montre la proximité de l'alchimie avec d'autres branches des sciences et des arts. Malheureusement, je suis totalement incompétent en métallurgie et je ne peux pas répondre.
Votre vote mérite considération, c'est rare…
Amitiés
Matthieu

15. Yann 27/05/2014

Heureux de découvrir votre site.

Je partage avec vous ces quelques lignes :

L'art alchimique se résume à peu de chose : prendre un corps, séparer le sel, le souffre et le mercure. Purifier le sel pour qu'il perde toute identification. Rectifier le souffre et le mercure. Réintroduire dans le sel purifié le souffre et le mercure en proportion égale pour que se réalise la noce alchimique et ..... surtout l'alchimiste doit s'être rectifier lui même !

Car il existe bien trois voies alchimiques :
- La voie humide ou de dissolution
- La voie sèche ou de fonte
- La voie royale, celle de l'opérateur, celle de l'initié, le but ultime.

Je vous souhaite un beau voyage pleins d'embuches car c'est comme cela que l'on apprend et plein de merveilleux car c'est comme cela que les rêves deviennent réalités...

16. Miguel:¨: 07/08/2014

Merci :)

17. benoit 21/10/2014

bonjour a tous et a toute
je suis agréablement surpris d'etre tomber sur votre site .
et sur se témoignage de passionner , je suis moi meme et dune fasson inexplicable extrêmement attiré par l'alchimie il en est mal heureusement pas de mm pour les quelque personne avec qui g peu converser sur le sujet . mais quel surprise de voir des amis faire c quelque manipulation dans la joi et la bonne humeur et sans se prendre o serieux ;)
pour ma par je ne suis encore k l’apprentissage tehorique et je révise mes classique . je vous souette bien du bonheur . cordialement benoit

18. Mura 08/02/2015

Bonjour
Avait vous obtenu l'étoile par ce procédé.
Régule qui signifie"petit roi"comme vous le savait, montre sa pureté
avec une retassure en forme d'étoile.

Cordialement
Gérard

19. Antoine 29/04/2015

Bonsoir,
J'ai une question "athanor".
J'ai la chance d'avoir un four de fonte à induction pour mon travail profane.
Est-il envisageable de l'utiliser pour des travaux alchimiques ou est-ce plus judicieux de travailler au gaz ?
Meilleurs messages

20. Matthieu 03/05/2015

Bonjour Antoine,
Je ne pratique ce système et ne peux mieux faire que de vous encourager à essayer, puis à gouter…
Bon courage !
Amicalement
Matthieu

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 22/12/2013