On ne peut plus acheter d'alcool à la pharmacie (comment faire ?)

I. On ne peut plus acheter d'alcool à la pharmacie (comment faire ?)

Tout le monde en France a remarqué que les pharmaciens ne voulaient plus vendre d'alcool à 90° aux clients, et on a aussi remarqué à quel point cette décision était importante et touchait tant de monde, à quel point cet alcool était important finalement !
En fait, les pharmaciens ont un statut d' "utilisateurs" aux douanes qui leur permet d'utiliser de l'alcool dit "de bouche" pour un autre usage que la boisson et ce, sans payer les taxes sur les eaux-de-vie (droits d'accises et sécu). Ce sont donc les douanes qui ont décider, un beau jour et après des décennies de laisser-faire (c'est qu'il s'agissait quand-même d'un petit revenu pour les pharmaciens), de demander l'application de la loi (ce sont les pharmaciens qui ont le statut d'utilisateurs, et non les amateurs-préparateurs de viatiques préventifs tels que le pastis ou les liqueurs.). Et voilà, dura lex sed lex… alors comment faire ?

Plusieurs solutions sont possibles :
1. devenir bouilleur de cru. C'est la plus noble, celle qui demande un peu de travail (entretien d'un verger, récolte des fruits &c…), et un peu de chance (avoir un verger, habiter à côté d'un bouilleur ambulant ou d'un syndicat de distillation (pour les détails, voyez ici). De plus, il faut payer quelques taxes, qui ne sont pas excessives, il faut l'admettre.
Pour les sceptiques ou ceux qui ont un train de retard, sachez qu'aujourd'hui tout le monde peut devenir bouilleur de cru, ce n'est pas une histoire terminée, la condition est de faire distiller sa propre production (ses fruits) pour sa consommation personnelle, disons, non-commerciale. Plus de renseignements ici ou ici.
2. Acheter de "l'alcool pour fruits" au supermarché, c'est la plus vile des solutions, à cause du fait que l'alcool est réduit à un simple produit de consommation et non un élément de la culture nationale (rurale, culinaire &c…), et surtout à cause du fait qu'il s'agit d'alcool franchement mauvais au goût, en général réglé à 40° (ce qui est peu), et d'origine industrielle.
Si vous avez la chance de connaître un distillateur, vous pourrez peut-être lui acheter un alcool de ce type, ce sera sans doute meilleur, vous connaîtrez la provenance. En revanche, ce sera sans doute assez cher (coût de la production + droits d'accises). Mais c'est une solution. Il faut dire que ce genre de distillateur est très rare : les difficultés de ce métier (principalement administratives) font renoncer à mes collègues à offrir ce genre de production qui est plus un service qu'une source de revenues.
3. Vous débrouiller vous-même en vous reportant au chapitre suivant, en prenant connaissance de quelques informations que voici :
Rappel : En France, la possession d'un alambic est strictement réservée aux professionnels. Même un alambic d'un-demi litre destiné à faire des huiles essentielles est concerné par cette restriction. En Suisse, la possession d'un alambic de moins de 3 litres est légale. En Italie et en Espagne, la réglementation est plus souple, dans les autres pays, je ne sais pas en détail. Donc si vous êtes en France, profitez de vos projets distillatoires pour prendre quelques vacances dans un pays quelque peu moins liberticide que le nôtre (il y en a beaucoup aujourd'hui).
En revanche, l'utilisation de matériel de distillation de chimie n'est pas encore interdit (jusqu'à 50 litres !), et pour faire au plus simple, je vous recommande la cornue ou, encore mieux : le système dit à "Tête de Maure" (quel affreux nom…) que l'on trouve ici (http://www.ebay.de/itm/Destillierapparat-mit-Erlenmeyerkolben-2000-ml-/310481032695?clk_rvr_id=1085871860334&rmvSB=true) pour une somme accessible. Alambic à tête-de-Maure, 1 litre, rodage 45/40, erlen de 3 litres, plaque chauffante de cuisine. Dessous : cornue dans un chauffe-ballon.

Le modèle d'1/2 litre est le moins cher, mais il demande beaucoup de temps, le modèle d'un litre avec un rodage de 40/45 est plus efficace. De toutes façons, il vous faudra des heures : c'est un système qui fonctionne comme les 2cv d'autrefois : avec un refroidissement à air.
D'autre systèmes de trains de distillations plus sophistiqués existent mais ils demandent un peu d'investissement et d'installation, aujourd'hui, nous ferons dans le simple et accessible.

Comment faire, pratiquement et légalement, son alcool maison ?

Vous voulez faire un peu d'alcool pour faire votre absinthe maison, faire des liqueurs, des élixirs alchimiques ou des préparations médicinales (certaines, voire la plupart, des liqueurs sont dans les deux catégories)… la méthode suivante vous intéresse. Vous allez découvrir la vraie valeur de l'esprit de vin, à savoir le travail que demande sa préparation (je précise ça pour rassurer les membres de la ligue anti-alcoolique qui seraient horrifiés de mes révélations, mais qui ferment les yeux devant le rayon alcools du supermarché…).
a/ Nous allons utiliser du vin, c'est le plus simple. Si vous voulez faire fermenter vos fruits, reportez-vous aux pages de mon livre disponibles sur ce site, ou consultez le forum, ou "questions fréquentes", enfin, fouillez…
Pour s'éviter des manipulations trop longues, on commence par concentrer le vin en le congelant : le liquide épais qui coule en premier lors de la décongélation est un mélange d'alcool et d'élément organiques, tanniques &c… Le glaçon transparent qui reste dans la bouteille est de l'eau, laquelle qui ne nous intéresse pas et sera jetée. Utilisez une bouteille en plastique remplie aux 3/4 et inclinée dans le congélateur. Cette opération peut être renouvelée 2 fois pour une meilleure concentration.
b/ Votre vin concentré fait maintenant dans les 30°, le volume initial a donc diminué de 3 fois, c'est toujours ça de moins à distiller.
c/ Installez votre tête-de-Maure sur une petite plaque électrique de cuisson, réglée très faible, le ballon, ou erlen (c'est un genre de bouteille conique à fond plat que l'on pose sur la plaque) rempli au 2/3. On dit qu'une éponge (neuve) coincée dans le haut de l'erlen permet une rectification importante et l'on obtient un alcool fort dès la première distillation, c'est un procédé traditionnel utilisé par les anciens alchimistes (j'ai essayé, ce n'est pas miraculeux… Dommage !). Il faut enlever, et jeter, environ 5 à 10 % de l'alcool au début de la distillation : ce sont les "têtes", principalement composées de méthanol (pas très bon…) qui sentent l'alcool à brûler.
d/ Si vous voulez de l'alcool fort, redistillez les quelques passes que vous aurez fait, les têtes sont alors réduites à quelques gouttes. On arrête la distillation quand le degré baisse (soit on a un alcoomètre, soit on goutte, mais cette dernière option demande un peu de pratique, mais pas trop… juste ce qu'il faut !).
Train de distillation simple : chauffe-ballon, ballon, tête de distillation, réfrigérant (à eau). Ce matériel demande une arrivée et une sortie d'eau froide. Ce genre de système se trouve ici.


Pour vous donner une idée du temps qu'il faut pour distiller de cette manière, sachez que le distillat coule réellement goutte-à-goutte… il faut des heures… sinon, le distillat est trop chaud et s'évapore. En revanche, il n'y a pas besoin d'opérer dans une pièce spéciale puisqu'il n'y a pas besoin d'une arrivée d'eau pour le refroidissement, dehors, c'est très bien, surtout en hiver.

Pour obtenir 1 litre d'alcool à environ 70°, avec les pertes, il faut une dizaine de litres de vin, réduit en 3 ou 4 après concentration par congélation, ce qui demande environ 5 distillations (avec un erlen de 1 litre), + 2 repasses, chacune prenant environ 3 ou 4 heures, soit environ 25 à 30 heures de distillation (Oh joie !).

Considérez ce temps passé comme un loisir, ça passera mieux ! en plus, vous pouvez lire et relire L'Alambic ou bien le Code Général des impôts pendant ce temps…

à suivre…

 

Bientôt, la suite de cet article :
1. On ne trouve plus de teintures-mères en pharmacie (comment faire ?)
Tient, c'est marrant, est-ce qu'il y a un rapport avec le chapitre précédent ? En fait, non, pas directement, bien que le sens de ces changements soit le même.
2. Comment préparer ses teintures-mères

 

distillation méthanol alcools eaux-de-vie alambic alchimie spagyrie cornue tête de Maure esprit-de-vin

Commentaires (23)

1. NEBOT Raymond 21/05/2017

JON j'ai vu le prix, donc il me suffit on adresse. 2/3 litres me suffirait

2. NEBOT Raymond 21/05/2017

Bonjour Jon;
Je suis intéressé par ta proposition d'alcool absolu. Pourrais-tu me transmettre le prix sur ma messagerie. Je suis à Marseille. Merci

3. jon 21/04/2017

Bonjour gilbert,
voici mon adresse mail:
jon.pizzaroti@gmail.com

Je suis sur marseille 12eme.

4. GILBERT DOZOL (site web) 21/04/2017

Bonjour Jon,
Je viens de lire votre message. Je suis très intéressé et mes amis aussi par votre proposition de vente d'alcool.
Pourriez-vous me donner vos coordonnées téléphoniques, et me dire à quel endroit vous demeurez dans le 13?
Merci beaucoup,

5. jon 14/04/2017

ça pourra peut être faire gagner un peu de temps à certains !!
En tout cas bon article

6. Jon 14/04/2017

Si il y a des personnes interressées, j'ai de l'alcool absolu (99,8%) non dénaturé bien entendu, je m'en sers pour du limoncello etc.. 10e/litre.
Departement 13.

7. Matthieu 12/03/2017

Bonjour Targeth,
Il y est des préférences que l'on ne s'expliquent pas… :-)

8. Targeth 12/03/2017

Alcool à 96° au Grand Duché pour 18.50 le litre. Je fais mon limoncello et narancino avec ce matin du cointreau aussi...

9. Matthieu 14/02/2017

Bonjour JC,
Mais oui c'est possible, si vous aimez le mauvais alcool, ne vous en privez pas !

10. JC 13/02/2017

Et c'est possible de redistiller du mauvais alcool à 40 ° de supermarché pour le monter ?

11. CD 21/05/2016

Bonjour,
Les pharmaciens ne vendent plus d'alcool à 90° mais ils vendent toujours de l'alcool à 70°

12. Cat 31/01/2016

Aliexpress.....j'ai pas trop confiance, et ils faut mettre son numéro CB, ne prennent pas PayPal..

13. Cat 31/01/2016

Très Intéressant cet article et le site indiqué est super malheureusement le site n'expédie qu'en Belgique.... Et je suis en France

14. aubarede 10/11/2015

Bonjour ..
On peut trouver de l alcool sur internet chez :https://www.brouwland.com/fr/nos-produits/liqueur-distillation/alcool

Ou des distillateurs chez :
http://fr.aliexpress.com/item/New-Home-5-Gal-18-Litres-Alcohol-Whisky-Water-Cooper-Distiller-Cooler-Moonshine-Still-Stainless-Boiler/32322171784.html?spm=2114.06010108.3.157.UYjS5P&ws_ab_test=searchweb201556_3_79_78_77_91_80,searchweb201644_5,searchweb201560_9

Pour un prix entre 90€ et 250 € pour les plus gros +30litre

15. Chaix 01/09/2015

Votre site est excellent...mais, j'ai voulu commander du matos en cliquant sur votre lien : uniquement réservé aux pros avec un numéro de Siret

16. solit 08/07/2015

En réponse à nenchteplus, les alambics vendus par maritas sont de l'importation du Portugal mais ils les vendent moins chers que si on les achetait directement au Portugal......allez comprendre pourquoi.....

17. Bob Grondines 24/03/2015

Bonjour mon est Bob ( de Québec)je réside au Laos depuis 15 ans si tu reviens en Thaïlande j aimerais te rencontrer pour un projet ici au Laos. Sinon il y a beaucoup d petites oranges en Novembre ici et j ai réussi par chance a faire un genre de Cointreau en ajoutant cannelle et fleur de vanille le résulta étais très bien mais pas égale .Si tu as des idées ont peut partager .Car ici je suis très bien installer et connecte pour produire mais j ai besoin d un coup d pouce merci de bien me répondre Bob Laos

18. Raphael 06/02/2015

Allo David , peut tu me donner les coordonnes de tes voisins pour l'alcool a 12 E.
info a mon courrier Raphael , internetcourrier@ gmail.com

19. David 02/02/2015

Merci pour cet article très intéressant à tout point de vue.

Par contre, la quantité et le temps demandé, décourage un peu d'en faire soi même :/

Surtout que j'ai des voisins que me vendent 12 € le litre de marc (~55°) + 1 gratuite si j'en prends 5, je pense que c'est raisonnable.

20. leéon 25/09/2014

Bah , une bouteille de rhum à bas prix, voilà de l alcool a 40-50*.... idem pour l'eau de vie, meme titrage, 10 euros de plus ...

l alcool fin artisinal reste très rare, donc oui c 'est la meilleure maniére de proceder pour celui qui est intéréssé.
les moyens producteurs sont souvent des escrocs.... au prix du litre

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau