Le boom des micros-distilleries en France…

Le boom des micros-distilleries

Quand j'ai commencé en 1998, j'avais été voir le regretté Philippe Traber à Ribeauvillé (distillerie Metté). Lui expliquant que je voulais devenir distillateur, il m'avais répondu "Tu es courageux !". C'est vrai qu'à l'époque, on pouvait compter les artisans-distillateurs parmis les espèces en voies d'extinction proche…  Et bien, on a pas mal bossé, les stages, les publications, ce site notamment, le Syndicat des Distillateurs Indéepndants (et l'excellent travail de la FNSRPE aussi)… bref, un quart de siècle plus tard, nous sommes nombreux à être courageux !
Vive l'alambic !

Distilleriesboom

Copie d'écran du groupe facebook BlaBla entre distillateurs, animé par le Syndicat des Distillateurs Indépendants.

 

micros-distilleries alambics bouilleurs de cru bouilleurs ambulants

Commentaires

  • Charles
    • 1. Charles Le 26/01/2022
    Effectivement Matthieu, tu as eu bien du courage mais le nez creu ! Bravo pour tout ce que tu partages et ton bel enthousiasme.

Ajouter un commentaire