L'élixir solaire de Stéphane Barillet

Le "Petit" Elixir Solaire de Stéphane Barillet


Voici la description d'une expérience alchimique très simple qui a permis à beaucoup de démarrer la voie hermétique, et à quelques uns (qui ont sentis l'intérêt de ce "petit" travail à l'apparence insignifiante) d'avancer très loin en alchimie pure, ou même "simplement" dans un processus de guérison personnelle.
C'est à la suite de ce texte que j'ai décidé de travailler avec Stéphane Barillet qui est un pédagogue et un alchimiste comme on n'a pas eu l'habitude d'en voir beaucoup dans l'histoire quelque peu obscure de cet art magnifique.
Comme j'utilise très souvent ce procédé à l'occasion de mes formations distillations, spagyrie ou alchimie, je pense qu'il est pratique et utile de publier le texte de Stéphane ici, en encourageant les lecteurs à l'étude de son principal cours "Le Grand Œuvre alchimique".

Petite note à l'attention des érudits de la science d'Hermès, ce travail est une application douce de la grande voie dont on dit qu'elle utilise "une matière première, un vase, une opération". Voie sèche malgré l'usage de l'eau.

"Capture un rayon de soleil, et tu obtiendras le plus grand trésor du monde!"

C'est ce que je me propose de vous apprendre aujourd'hui
au moyen d'un procédé quasi inconnu à l'heure actuelle.
Ce sera peut-être votre première expérience de transmutation, vous m'en direz des nouvelles...

Procurez-vous un verre d'eau de source, une loupe, un gros clou et un aimant. Disposez-les comme sur cette photo en orientant le faisceau lumineux au centre du verre. L'eau solarisée de Stéphane Barillet

Au bout d'une heure, votre eau solaire est prête et vous avez obtenu un élixir universel. Prenez chaque jour quelques gouttes de celui-ci et observez ce qui se passe dans votre vie.

Facile, non?

Que s'est-il passé dans cette expérience ?
Nous avons simplement capturé de la lumière et l'avons forcée à se conjoindre avec l'eau grâce à la loupe, au clou et surtout à l'aimant.

Cette eau est véritablement alchimique. Rien à voir avec une eau juste exposée au soleil qui ne fixerait absolument pas la lumière.

Le site de Stéphane :
http://art-du-vivant.com/blogcfio/


PS. Vous aurez peut-être remarqué l'adresse de l'ancien site de Stéphane : devenir-alchimiste… J'avoue lui avoir emprunté cette idée pour mon propre site devenir-distillateur, idée qui nous est cher à tous les deux : "Faites-le vous-même !"…

Commentaires (27)

1. François LECHEVALIER 02/06/2014

Bonjour Mathieu,

Je m'enquiers de ce pas des ingrédients utile à la réalisation de cet élixir solaire. J'ai lu également l'ouvrage du XIXeme siècle cité en référence, intéressant à plus d'un titre.
Je ne manquerai pas de vous tenir informé des résultats de l'expérience !

Cordialement,

François

2. Loic Sallet (site web) 23/08/2014

Y a t il une explication a cette expérience qui permette de comprendre l'action des différents éléments de l'expérience sur l'eau ?
Merci

3. Matthieu 29/08/2014

Bonjour Moïc,
Je ne connais pas d'explications rationnelles à ce travail. Que des explications alchimiques, qui me suffisent…
Amicalement

4. BIANCHINI 06/09/2014

Surprenant et trés original !

5. Anne BourgeoisGary (site web) 06/09/2014

Je rejoins la question de Loïc...tout en étant prête à tester!

6. Ekhlas 06/09/2014

Bonjour
Le clou devrait être neuf..,
Combien de temps on continue a le prendre

7. Matthieu 06/09/2014

Bonjour Ekhlas,
Pourquoi le clou devrait-il être neuf ?
J'utilise souvent un très vieux clou. L'important ici est le champ magnétique, ça ne s'use pas !

8. Éric G. Delfosse (site web) 11/09/2014

Bonjour.
Juste une question (enfin, plusieurs, mais toutes vont dans le même sens) : combien de temps est-ce que ça se conserve, faut-il en refaire régulièrement, dans quoi le conserver, et toute cette sorte de choses... ?
Belle soirée emplie de doux rêves !

9. Matthieu 16/09/2014

Bonjour Eric,
Cette petite préparation est à utiliser sans attendre, c'est une base pour faire un petit rafraichissant inspirant, ou pour faire d'autres travaux plus complet.
Je préconise la pratique aussi fréquente que possible de cette préparation qui provoque une transformation lente (quoique…), mais surtout assimilable. Je veux dire qu'elle correspond à la formule "Hâte-toi lentement". En fait, ce n'est pas si lent que ça, mais c'est sans violence.
Sinon, l'auteur de cette publication (Stéphane), remplace l'eau par un sirop qu'il caramélise à l'issue de la solarisation. Ses petits caramels garde l'énergie captée pendant la saison du feu de bois. Je trouve ces petits bonbons un peu forts.
Santé !

10. laserp 14/06/2015

cet elixir n'en n'est pas un.
cette experience ne sert à rien, sinon attraper les nigauds qui acheteront des cours....
bon sang, utilisez les traités, basile valentin, le trevisan, philalethe etc, utilisez votre intelligence au lieu de suivre un marchand
Barillet transmute votre naïveté en argent, ou plutôt en euros

11. Matthieu 14/06/2015

Bonjour Laserp
J'admire vos certitudes qui remplacent avantageusement l'expérience !
Continuez comme cela !
Bien à vous
Matthieu

12. laserp 14/06/2015

bonjour Matthieu

quel est le rapport entre "l'experience" ci dessus, et le processus alchimique présenté par Basile valentin, Philalethe, d'espagnet etc?

13. Matthieu 15/06/2015

Quelle est votre propre expérience de celle ci-dessus proposée ?
Elle est tellement simple qu'il vous serait dommage de ne pas au moins essayer une paire de fois, l'esprit curieux et ouvert. Peut-être que vous verrez les choses différemment après ?
Il existe de nombreux développements à ce petit travail, et ceux qui ont pris le temps de la faire (ne serait-ce que telle quelle) ont pu apprécier la douceur et l'efficacité de cette pierre en voie sèche.
La saison s'y prête, à votre santé !

14. laserp 15/06/2015

bonjour Matthieu

non, je n'ai pas fait cette "expérience", car je ne vois pas le rapport avec la logique du processus alchimique présenté par les Anciens, mais souhaiterai vos lumières pour le trouver.

que cet "elixir" soit efficace ou pas n'est vraiment la question:

en marketing, cette expérience s'appelle un "produit d'appel": peu d'implication exigée, gratuit, et surtout porte d'entrée à l'achat de bouquins, de formations ...

le fait qu'elle n'ait rien a voir avec le processus de l'alchimie, l'utilisation fallacieuse du terme, ainsi que la teneur du site proposé en lien me confortent dans cette approche

15. Matthieu 15/06/2015

ReBonjour Laserp,
Vous avez raison quand vous décrivez un "produit d'appel", mais le fait que vous ne voyez pas le rapport entre ce travail et le processus alchimique me fait penser que vous privilégiez trop l'étude théorique, avec les images mentales qu'elle a formé en vous de l'alchimie (qui est un domaine polymorphe très vaste et non monolithique comme Canseliet a essayé de nous le faire croire) au détriment de la découverte expérimentale.
Au risque de vous faire penser que j'essaie de vous vendre un stage, j'espère que nous aurons l'occasion d'en reparler, dans un cadre adapté et toute la méthodologie nécessaire autour d'un verre (d'eau solarisée bien sûr !) lors d'un WE que j'organise régulièrement pour initier les amateurs aux merveilles lumineuses de la pratique alchimique. La réalité alchimique est simple, mais l'espace d'un commentaire sur cette page, c'est un peu court quand-même ! excusez-moi…
Amicalement
Matthieu

16. Brutus (site web) 19/08/2015

Bonjour
C'est vrai que du peu que je comprend des quelques ouvrages alchimiques que j'ai lu le procédé ne me semble pas très académique, mais en même temps il ne s'agit pas là de faire la pierre, seulement un p'tit cordial, et il n'y a pas grand chose à perdre à essayer, et peut être beaucoup à ne pas le faire d'ailleurs.
Et puis ce n'est peut être pas si " pas très académique " que ça après tout, certains anciens auteurs n'ont-ils pas écrit qu'il ne s'agissait que de capturer la lumière solaire?
Cordialement
PS - On se connait Laserp?

17. Guy 30/11/2015

Bonjour à toutes et à tous,

Cette petite expérience que je ne connaissais pas est fort attirante et ce serait dommage de passer à côté d'une telle occasion de faire un pas de plus sur ce chemin obscur et semé d'embûches qu'est ce superbe art.

Peu importe la réussite ou l'échec, si nous sommes des chercheurs, c'est pour avancer en expérimentant et l'expérience tolère l'échec et même, elle se construit grâce à lui. On apprend à marcher en tombant à plusieurs reprises avant de maîtriser cette chute en avant perpétuelle.

Me concernant, cet élixir solaire sera utilisé avec du chlorure de magnésium pour une cure de 3 semaines. Ensuite, 15 jours d'eau seule avant que la queue de l'Ouroboros ne soit prise entre ses dents. Rappelez-vous que la foi est indispensable pour achever une œuvre.

Bonnes expériences à tout le monde, n'hésitez pas à donner votre avis et vos résultats !

Guy

18. Matthieu 03/12/2015

Guy
Merci pour votre avis votre méthodologie (pour l'exemple et l'encouragement qu'ils donnent).
Amicalement

19. dezorzi philippe 10/12/2015

10 12 2015 bonjours je viens seulement de lires vos messages n oublies que l eau a de la memoire et que chaque element peut etre °influences° .grace a Paracelse j avais trouve l eau le soleil le clou mais pas l aimant vous qui parlez des anciens vous devez savoir que Paracelse soignait par les metaux cordialement ( desoler internet n est pas mon dada)

20. Andrew 16/03/2016

Bonjour L'ami distillateur
Sans en démentir les effets, car je n'y ai pas encore assez porté l'étude, je m'interroge sur la capacité de l'aimant à capter l'énergie du soleil, ou de la lune. Le mécanisme m'est encore inconnu et m’intrigue. Je réserve un prochain travail sur le sujet, dont je tais l'énergie, qu'elle se digère dans la sphère des idées. Merci pour ce partage sommes toutes, très intéressant.

Je me demandais par ailleurs, vu que tu as le nécessaire pour concentrer les rayons, si tu utilisais également cette re-flexion pour induire en ton mercure la vibration magnétique argentine ? Ou pour tirer ce que Patrick Burensteinas nomme,comme certains avant lui j'imagine, le feu de la lune ?

Au plaisir !
PS : Pensons à nous protéger les yeux pour ces travaux

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau